top of page
Rechercher

Il est temps ...

Dernière mise à jour : 11 nov. 2022

Il est temps.

Aujourd'hui, il est temps de sourire et de regarder devant l'esprit léger, la paix dans l'âme.


Je me lève ce matin, les yeux émerveillés au rythme d'un nouveau souffle.

Avec joie et surprise, je m'éveille d'une peau neuve,

Mon corps cette nuit est mort et ce matin je pense à toi, toi mon passé auquel je tentais de dire au revoir, et je me surprend à penser à toi ce matin avec joie et amour, sans accroche, ni douleur.


Je sais, je t'entend me dire encore, s'il te plait encore un peu de toi, de moi, de nous, nous garder encore un peu, au creux de moi, nous sentir, encore un peu, ta peau, ton odeur, nos sourires. J'entend certains souvenirs me réclamer, comme un autre moi faisant parti d'un autre espace-temps me réclamer encore, le temps de dire au revoir et de respirer une dernière fois le bonheur de nos souvenirs passés, J'entend son appel, sa peur d'être oublié, car il sait qu'aujourd'hui le renouveau m’appelle et le soleil m'aspire.


Alors toi, mon passé, joli joyeux bordel que tu es, je me sens prête, la tristesse de mes souvenirs passés n'est plus au centre de ma vie et aujourd'hui je te regarde pour la première fois avec des larmes remplient de joie et de bonheur,

Avec sérénité et paix, je me sens prête à créer de nouveaux souvenirs.

Je ne t'oublie pas passé, je te créée de nouveaux souvenirs.

Je te regarde, je t'honore et je célèbre nos souvenirs en chantant mon amour pour eux, en dansant mon amour à ce bonheur passé.


Alors aujourd'hui, j'ai envie de vous dire, à vous qui me lisez, qu'il est temps, temps de faire un pas vers votre paix intérieure, temps de vous laisser aller au souffle de vie. Laissez-vous vous emporter.

J'ai envie de vous dire de ne pas avoir peur de pleurer, ni de vous offrir pleinement une dernière danse avec vos souvenirs, Il n'y a rien de mal à cela. Leur dire au revoir et merci pour ainsi ouvrir les bras à ce renouveau, qui vous caresse la peau et vous tend la main. Vous n'oubliez pas, vous vous en détachez. Ils ne vous définissent plus, ils ne vous possèdent plus. Osez les transcender, aller au-delà, car personne ne le fera pour vous, personne ne pourra faire le pas pour vous, vous rencontrerez votre être lumineux. Vous êtes votre propre boussole et vous êtes vos propres limites. Sachez vous rendre alors disponible entièrement et profondément pour vous, Il n'y a que cela qui importe dans la vie, vous apporter tout l'amour. Vous seul avez le pouvoir de vous libérer de vos pensées, de vos craintes et de vos angoisses. Apprenez à regarder et a les observer. Sachez regardez derrière cette part blessée et voyez que derrière il n'y a qu'amour.


Il n'y a pas à pardonner mais à accepter, que tout ce que nous vivons n'est qu'expérience.

Cependant, ses mots me viennent et résonnent si tendrement en mon âme ce matin. Je te pardonne,

A ses mots, je sens mon être s’alléger,

je te pardonne, j'entend je me pardonne, j'entend je vous pardonne, et pourtant il n'y a rien à pardonner.

j'entend ma colère se poser et se déposer dans l'amour, j'entend l'amour revenir au cœur de qui je suis.

J'entend et je ressens la paix revenir au coeur. Je ne suis plus accrochée à cette colère, à cette tristesse, à cet état de pensée. Ils ne sont plus les acteurs principaux mais font parti d'un tout, d'un souvenir, dun système de pensées, passé, accepté et libéré. Ils ne dominent plus qui je suis, mais reviennent au service de qui je suis.


Ce matin, je me relie alors à mon être lumineux et à la chaleur de ses mots, je rayonne la paix et l'amour.


Les bruits du passé ne hanterons plus mes nuits.


Aujourd'hui je chante pour vous, vous mes souvenirs, toi mon passé, vous mes peurs.

Je vous aime et vous aimerais, encore et toujours, mais ce matin ma gorge s'est dénouée et libérée.


Pour tous ses instants magiques et merveilleux, merci. Aujourd'hui est venu le temps de paix.


Posts récents

Voir tout

Je suis

Ce matin j'écoute Marie-Odile Sansault échanger sur le sujet de notre position face à la critique, notre position face au regard de l'autre. Est ce que je me sens assez libre face aux regards pour êtr

A quel point crois-tu en toi?

Longtemps je me suis installée dans ce personnage de femme forte, avec cette croyance où l'être humain est seul, seul pour gérer sa vie et son bonheur. Longtemps, j ai cru que je dirigeais ma vie, mai

Il pleut...

Il pleut, il pleut dehors et je crois qu'il pleut aussi dans mon coeur...je ne sais pas si ce sont des larmes de tristesse ou des larmes de joie, sans doute un peu des deux. Longtemps je me suis cherc

Kommentare


Post: Blog2_Post
bottom of page