top of page
Rechercher

A quel point crois-tu en toi?

Dernière mise à jour : 26 oct. 2022

Longtemps je me suis installée dans ce personnage de femme forte, avec cette croyance où l'être humain est seul, seul pour gérer sa vie et son bonheur.

Longtemps, j ai cru que je dirigeais ma vie, mais sans m'apercevoir qu'en réalité je construisais ma vie en fonction des autres.

Dernièrement, je sentais qu'il était encore venu le temps d'enlever un voile, comme lorsqu'on épluche un oignon et d'incarner la beauté de la force intérieure en sublimant la valeur de qui j'étais.

J'ai eu besoin de vivre de nouveau des expériences émotionnelles intenses qui m'ont permises d'aller puiser au fond de moi, trouver ma foi et révéler l'amour que j'avais pour moi.

Laisser entrer la magie de la vie, c'est laisser l'amour pénétrer tout notre être, sous toutes ses formes, c'est apprendre à s'aimer. Et apprendre à s'aimer c'est s'ouvrir entièrement à soi. Une rencontre avec soi.


Les situations que nous expérimentons sont présentes parce que nous sommes capable de les intégrer. Elles nous permettent d'évoluer et d'apprendre qu'il n'y a rien de plus fort que de croire en notre valeur en apprenant à laisser entrer le soleil et en le nourrissant. Nos doutes et nos peurs nourrissent nos souffrances et nos manques. Et si je me laisse impressionner par d'autres énergies, sans qu'elles m'inspirent, je nourris mes peurs et je leur donne le pouvoir d'agir sur moi.


Nous regardons la vie avec nos filtres, nous vivons la réalité avec nos sentiments, nos croyances. Cela demande du courage pour continuer de vibrer l'amour malgré tout ce chaos qui virevolte autour de nous.

Mais quand nous sommes touchés dans notre espace sacré par nos parts de souffrance, il est judicieux de les écouter.

Chaque expérience que nous vivons nous donne l'occasion de revivre émotionnellement nos blessures, pour guérir de nos traumatismes. Et lorsque j'arrête de lutter et que j'accepte ce que je vis, je me reconnais et je renaîs à la vie.


Nous souhaitons tous être aimé pour ce que nous sommes. Mais sommes nous prêt à nous relier, à nous aimer dans toutes nos parts, à écouter, à ressentir la beauté de la vie, à nous mettre à nu, sommes nous prêt à nous rencontrer véritablement?

Accepter de se laisser traverser par ce qui est, accepter de vivre pleinement ce que l'on ressent, c'est accepter de vivre notre fragilité, c'est accepter toutes les parts de soi, dans ce que l'on considère comme bien ou mal, c'est accepter l'amour et l'éventualité de vivre la perte, la mort, c'est accepter de ressentir la fragilité, la douleur, la solitude et la peur.


Vivons nos expériences comme apprentissage de l'amour et observons nous. A quel point es-tu bien et en accord avec toi-même?


Aujourd'hui je me donne le pouvoir d'être moi, je me donne le droit de pleurer, de dire que j'en chie, d'aimer ou non, de vivre comme je le souhaite, d'être en colère, triste ou en joie et de me déposer en toute confiance dans tout ce que je suis sans me justifier, sans me mentir, sans me sentir jugée, rejetée ou humiliée, parce que la croyance de untel ou untel est différente et parce que je le décide. Je me reconnais pour et par moi-même.

Je décide de nourrir l'amour à l'intérieur de moi, en ne remettant pas en question qui je suis, en ne ressemblant pas à quelqu'un ni en ne mettant personne en haut d'un trône, mais en me sublimant dans l'amour.

Et je ne peux traverser ses tempêtes émotionnelles uniquement en ayant cette écoute et pratique de tous les jours. Rester en surface c'est être dans un semi déni. Prendre soin de soi et de son coeur est une nourriture quotidienne, qui nous apporte la paix.

Oublier n est pas grave, la vie se charge de nous rappeler nos absences d'amour. Et pour nous nourrir, pas besoin de pratiques yogique et spirituelle de ouf tous les jours. Prendre soin de soi c est prendre soin de ce qui nous fait kiffer, c est respirer le soleil et le laisser nous réchauffer le cœur, c'est respirer les odeurs des fleurs et ressentir la terre mouillée et l'écouter se reveiller, c'est ressentir la sortie d'une bonne tarte maison, profiter d'une bonne soirée en famille et entre amie, c'est tout un tas de chose qui vous rend heureux pleinement et en conscience.

Alors merci, merci à toutes ses expériences et aux belles âmes de me permettre d'être en amour avec moi-même.

Et toi, à quel point crois-tu en toi?


Hélène






Posts récents

Voir tout

Il est temps ...

Il est temps. Aujourd'hui, il est temps de sourire et de regarder devant l'esprit léger, la paix dans l'âme. Je me lève ce matin, les yeux émerveillés au rythme d'un nouveau souffle. Avec joie et surp

Je suis

Ce matin j'écoute Marie-Odile Sansault échanger sur le sujet de notre position face à la critique, notre position face au regard de l'autre. Est ce que je me sens assez libre face aux regards pour êtr

Il pleut...

Il pleut, il pleut dehors et je crois qu'il pleut aussi dans mon coeur...je ne sais pas si ce sont des larmes de tristesse ou des larmes de joie, sans doute un peu des deux. Longtemps je me suis cherc

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page